12/04 6:30 PM
13/04 1:30 PM
13/04 1:30 PM
13/04 1:30 PM
13/04 1:30 PM
13/04 1:30 PM
13/04 4:30 PM
14/04 1:30 PM
14/04 3:30 PM
- © DFL
- © DFL
bundesliga

De Bixente Lizarazu à Kingsley Coman: Les meilleurs joueurs français dans l’histoire de la Bundesliga

xwhatsappmailcopy-link

Benjamin Pavard, Lucas Hernandez, Kingsley Coman, Franck Ribery, Bixente Lizarazu…bundesliga.com met en lumière certain des meilleurs joueurs français qui ont joué dans l'élite allemande…

Franck Ribery (2007 - 2019)

Franck Ribery a obtenu 86 buts et 120 passes décisives en 273 matchs pour la Bundesliga à travers 12 saisons au Bayern. Il a mis la main sur 21 titres dans cette même période et est aujourd’hui encore le français le plus performant de l’histoire de l’élite allemande. La campagne de 2012/13 fut le pic de Ribery, l’ancien ailier de Marseille a orchestré l’historique triplé du Bayern dans la Bundesliga, l’UEFA Champions League et la Coupe DFB. Il fut nommé meilleur joueur UEFA en 2013 pour ensuite passer à côté du Ballon d’Or derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi lors du vote final.

Regardez: Franck Ribery - 12 années au Bayern, 12 buts

Kingsley Coman (2015 - aujourd'hui)

Ribery apporta la passe décisive gagnante pour Arjen Robben lors du triomphe final de la ligue des champions allemande 2012/13 contre le Borussia Dortmund.  Coman, successeur à long terme, a marqué le but décisif contre le Paris Saint-Germain sept ans plus tard afin de sceller la troisième partie d’un sextuple sans précédent. Malgré de nombreux retours en arrière causés par des blessures menaçant sa carrière, il a soulevé sept titres de Bundesliga consécutifs, ajoutant à son record d'avoir gagné la ligue nationale dans chacune de ses onze saisons en tant que pro avec le PSG, la Juventus et le Bayern. La saison 2020/21 constitue son record personnel concernant les buts (5) et les passes décisives (12) pour un joueur qui semble avoir toujours été là mais, à 26 ans, ses meilleures années sont encore à venir.

Benjamin Pavard (2019 - aujourd'hui)

Pavard était une partie intégrale du groupe qui gagna le sextuple pour le Bayern, deux ans après avoir mis la main sur la Coupe du Monde FIFA 2018. Il est venu au premier plan en jouant au centre de la défense de VfB Stuttgart, faisant l’expérience des hauts causés par la promotion à la Bundesliga et des bas d’une relégation immédiate en Bundesliga 2, mais l’ancien espoir de l’académie des jeunes de Lille est principalement utilisé sur le côté droit de la defence à quatre de Bayern.

Lucas Hernandez (2019 - aujourd'hui)

Hernandez a beaucoup de choses en commun avec Pavard. En plus d’avoir gagné des titres consécutifs dans la Bundesliga avec le Bayern et la Coupe du Monde avec l’équipe de France, l’ancien défenseur de l’Atlético Madrid est victime de sa propre polyvalence - sans que cela n’ai un effet negatif sur ses performances.  Jusqu’en février 2021, le défenseur gauche - satisfait au centre ou sur la côté gauche - détenait la distinction de n’avoir jamais perdu un match dans ses première 32 apparitions en Bundesliga.

Lucas Hernandez (1er à gauche), Benjamin Pavard (2ème à gauche) and Kingsley Coman (1er à droite) faisait parti des cinq français impliqués dans le triplé du Bayern en 2019/20 - MIGUEL A. LOPES/POOL/AFP via Getty Images

Johan Micoud (2002 - 2006)

Hernandez était encore à l’école primaire lorsque Johan Micoud orchestrait le doublé du Werder Brême en 2003/04. Le Chef a lobé Oliver Kahn alors que le Werder remportait son premier titre en 19 ans, d’autant plus important car à Munich. Le milieu de terrain français a également marqué à chaque tour en coupe, excepté la finale. De ses quatre saisons dans la Bundesliga, cela est la seule dans laquelle il à atteint les dizaines en terme de buts, mais l’ancien meneur de jeu de Bordeaux et Parma a réparti 16 buts à part égales au cours de ses deux dernières campagnes de haut vol en Allemagne tout en en créant 23 autres. Il a pris sa retraite en 2008 après un passage à Bordeaux avant de devenir président de club dans sa ville natale de Cannes.

Johan Micoud a joué en deuxième place derrière Zinedine Zidane pour la France, mais a occupé le devant de la scène au Werder Brême - Andreas Rentz/Bongarts/Getty Images

Bixente Lizarazu (1997 - 2006)

Bixente Lizarazu quitta le Bayern sur le dos du triomphe du titre inspiré par Micoud de Brême pour finalement revenir six mois plus tard pour un dernier passage de 18 mois. À ce moment-là, l’arrière gauche avait soulevé la Coupe du Monde 1998 et l'EURO 2000 avec la France. Lorsqu’il fit ses adieux à Munich, il le fit en tant que sextuple vainqueur de la Bundesliga, quintuple vainqueur de la Coupe DFB, et une Ligue des Champions. Bien qu’il ne fut pas le premier français à enfiler le fameux maillot rouge - cet honneur revient à Jean-Pierre Papin - le désormais expert de la télévision prend une grande part du crédit pour avoir commencé l’histoire d’amour du Bayern avec la France.

Willy Sagnol (2000 - 2009)

Jouant sur le côté opposé de la défense du Bayern à Lizarazu, Willy Sagnol laissa derrière lui une impression similaire. Il devint rapidement le favori des fans dans la capitale bavaroise contribuant à cinq victoires en Bundesliga, quatre en Coupe DFB et un triomphe final en Ligue des Champions au cours d’une période de neuf ans qui se termina abruptement par une blessure au tendon d’Achille paralysante. De même, il a effectué 38 passes décisives en Bundesliga, moyennant à cinq par saison. L’international français à 58 reprises retourna au Bayern à titre d’entraineur en 2017 en tant qu’assistant de Carlo Ancelotti et, le successeur intérimaire de l’italien.

Bixente Lizarazu et Willy Sagnol (de gauche à droite) ont célébré de nombreuses victoires en Bundesliga au sommet du balcon de l’hôtel de ville de Munich - imago sportfoto/imago/Sammy Minkoff

Valerien Ismael (2003 - 2009)

Valerien Ismael a également franchi la ligne blanche mais seulement après avoir gagné des doublés en Bundesliga et la Coupe DFB successivement. Son premier doublé fut aux côtés de Micoud à Brême et son second dans la même équipe du Bayern que Lizarazu et Sagnol. Une blessure empêcha d’autres succès, limitant le défenseur central à une seule sortie en équipe première en championnat sur toute la campagne 2006/07 et Hinrunde 2007/08. Après 18 sorties pour Hannover et d’autres tourments physiques, l’ancien jeune international français fut contraint de prendre sa retraite à 33 ans. Une carrière d'entraîneur s’en est suivie avec Nuremberg, les réserves et les seniors de Wolfsburg, Apollon Smyrnis de Grèce, l'équipe autrichienne LASK et Barnsley du championnat anglais.

Jonathan Schmid (2011- aujourd'hui)

Le corps de Jonathan Schmid à été bien plus tendre avec lui que certains autres dans cette liste depuis son début dans la Bundesliga pour Freiburg le 22 janvier 2011.  Le strasbourgeois a put jouer 10 saisons complètes de football de haut niveau en Allemagne, représentant Hoffenheim et Augsburg avant de revenir au club d’Hoffenheim où tout a commencé pour 2019/20. Le 25ème journée de la saison 2020/21, le spécialiste du coté droit fit une 274ème sortie marquante pour dépasser Ribery en tant que joueur français avec le plus d’apparitions en Bundesliga. “Seul le meilleur peut réussir ça”, a dit l’ancien détenteur du record dans un message vidéo au joueur de Freiburg français.

Matthieu Delpierre (2004 - 2014)

Ancien défenseur pour Hoffenheim et Stuttgart, Matthieu Delpierre est troisième sur la liste des apparitions de tous les temps en Bundesliga pour les joueurs français. Il est parti de Lille, à la Pavard, pour le Cannstadt club durant l’été 2004, marquant le début de ses 185 apparitions en Bundesliga pour les champions 2006/07, dont un record personnel de 33 sur 34 possibles lors de leur campagne victorieuse. Le dernier poste du défenseur nancéien sur le sol allemand fût à Hoffenheim en 2012/13. Après avoir représenté Utrecht en Hollande et gagné la A-League avec Melbourne Victory, il a pris sa retraite en été 2016.